Comment la guitare permet l'audibilité des vibrations émises par les cordes ?

 

 

 

        La guitare acoustique, pareillement à tous les instruments à corde, utilise pour produire des sons, un phénomène appelé : projection des vibrations (phénomène que nous avons abordé dans le point précédent). Cependant, nous allons voir que ce phénomène n'est pas suffisant pour rendre un son suffisamment audible dans une guitare. En effet, même si les ondes stationnaires ( produit par une corde, qui restent confinées dans un certain espace) ont une intensité plus élevée que les ondes progressives (qui se déplacent dans l'espace), elles restent malgré tout presque inaudible.

C'est pourquoi nous allons étudier un enjeu capital : l'amplification du son.

 

Que se passe-t-il dans la guitare à partir du moment où l'on pince une corde ?


Les cordes forment le système excitateur de l’instrument.

Ainsi, au moment où l’on pince une corde, celle-ci ce met en vibration, elle vibre donc suivant les harmonies naturelles, émettant un son à peine perceptible. En cause , le diamètre de la corde qui est bien trop petit pour créer une vibration de l’air et créer des ondes à elle toute seule. Lorsque que la corde vibre,  la très grande majorité de l’énergie produite est dissipé au sein de la corde et une infime portion voyage jusqu’à nos oreilles.

 

Comment rendre le son émit par les cordes de la guitare suffisamment audible pour nos oreilles ?


C’est là qu’entre en jeu la seconde fonction de la guitare : émettre.

Pour cela, les vibrations émises par la corde sont transmises à la table d’harmonie par l'intermédiaire du chevalet. La table d'harmonie se met à son tour en vibration. Puis les ondes se propagent dans tout le corps de la guitare et plus particulièrement dans la caisse de résonance, qui joue le rôle principal dans ce phénomène : elle permet l’amplification du son produit grâce aux nombreuses résonances émises à l’intérieur de la caisse.

En effet, lors de la transmission des ondes sonores à la caisse de résonnance, les ondes sonores rencontrent des obstacles (les bords de la caisse de résonnance). A ce moment, une partie de l'onde ayant rencontrée un impact est absorbée l'autre réfléchie. Les ondes sont donc à un moment ou à un autre, condamnées à se rencontrer entre elles. A cet instant, elles s'additionnent et le son qui en résulte est plus fort. Il est amplifié et s'échappe par la rosace : le son nous est enfin audible.

  

C’est donc pour cela que ce que l’on a vu dans la partie précédente (l’importance du choix du bois, du matériau des cordes, ...) est essentiel puisque c’est la caisse de résonance et ses échos qui détermineront le son.


REMARQUE: Ceci est valable pour les guitares sèches mais ne s'applique pas aux guitares électriques dont l'amplification est assurée par un système de champs magnétique crée par des aimants et modifier par la vibration d'une corde , tout ceci est réalisé dans un microphone de ce type :


Nous avons cependant choisi d'étudier la guitare sèche dont le système est bien l'amplification du son par la caisse de résonnance.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site